Le procédé KAQUN

Cette eau unique au Monde est produite à travers un process extrêmement élaboré et révolutionnaire. Ainsi, cette eau est la seule eau au monde à offrir un taux de 15-25 mg/litre d'oxygène bio-disponible, c'est à dire absorbable par le corps.

1. Qu'est-ce que l'eau KAQUN ?

2. Quel est le procédé de production de l'eau KAQUN ?

3. Les études cliniques

1. Qu'est-ce que l'eau KAQUN ?

Les études de conception de l'eau KAQUN ont commencé au début des années 60 dans les laboratoires de l'Université de Salt Lake City aux Etats-Unis et dans le Centre de Recherche de l'US NAVY. La technique a ensuite été perfectionnée par un chercheur d'origine Hongroise, le Docteur Robert LYONS qui vit maintenant à Budapest - Hongrie.

Cette eau unique au Monde est produite à travers un process extrêmement élaboré. Ainsi, cette eau est la seule eau au monde à offrir un taux de 15-25 mg/litre d'oxygène bio-disponible, c'est à dire absorbable par le corps. Ce taux d'oxygène est stable à long terme.

Le procédé KAQUN permet d'obtenir
un taux élevé d'oxygène à partir
de l'eau elle-même, sans aucun apport
d'oxygène extérieur. Il n'y a pas d'oxygène
extérieur injecté de force dans l'eau KAQUN.

 

L'eau est un ensemble de molécules d'H2O qui se regroupent, un peu comme des grains de raisons sonr regroupés en grappes. On appelle ces grappes des "clusters". Un cluster d'eau classique regroupe 15-20 molécules d'H2O.

Le procédé KAQUN transforme les gros clusters d'eau en petits clusters de 5-6 molécules. Ces clusters d'eau de petits tailles sont ainsi absorbables par la peau ou par la muqueuse intestinale.

De cette façon, l'oxygène biodisponible de l'eau KAQUN pénétre et se diffuse dans le corps indépendemment du circuit traditonnel respiration/sang, permettant d'apporter cet oxygène aux cellules quels que soient les problèmes cardiovasculaires ou de circulation sanguine.

Il est cliniquement établi que toute maladie dégénérative ou chronique se développe en l'absence d'oxygène. L'eau KAQUN permet ainsi un apport supplémentaire d'oxygène et effectif dans le corps. De nombreuses études cliniques prouvent ces effets.

Ainsi l'eau KAQUN est une avancée absolument majeure, qui apporte au corps ce dont il a le plus besoin, de l'oxygène.

L'eau KAQUN est disponible :

  • Sous forme de bains, en baignoire de 250 litres avec une eau bénéficiant d'une concentration en oxygène de 22-24 mg/litre. Il y a actuellement 11 centres de bains principalement en Hongrie.
  • Sous forme d'eau de boisson, bouteilles de 0,5 L, et 1,5 L, avec une concentration en oxygène de 15-21 mg/l.
  • Sous forme de soins cosmétiques spécialement oxygénés, avec une concentration de 15-25 mg/l.

2. Quel est le procédé de production de l'eau KAQUN ?

En physique/chimie, on sait que l'eau a une structure moléculaire particulière, caractérisée par des liaisons hydrogène/oxygène instables. Cette structure favorise la formation de grappes,. Ces grappes nommés "clusters" sont des rassemblements de H2O moléculaires, parfois petits, parfois grands, dont la taille varie de quelques dizaines à plusieurs milliers de molécules, et ce dans un équilibre électrodynamique constant.

Lors du process électrolytique KAQUN, une impulsion est envoyée dans l’eau. La conséquence est la désintégration des grappes moléculaires.

Certaines molécules d’H2O sont alors dissociées de force en libérant les deux composants gazeux essentiels de l’eau : l’oxygène et l’hydrogène.

En raison de sa forte charge électrique négative, l’oxygène est immédiatement recapté et incorporé dans une grappe. De son côté, l’hydrogène est pour une partie libre et pour une autre partie dissous positivement pour stabiliser le système.

Le processus de production de l’eau KAQUN, l’analyse visuelle, l’analyse chimique montrent qu’il n’y a aucun oxygène libre ou d’oxygène sous forme de bulles. Le procédé KAQUN est très différent d’une méthode d’oxygénation forcée, d’ionisation, ou d’injection d’ozone.

La particularité du procédé KAQUN consiste ainsi à modifier partiellement l’organisation moléculaire des 2 éléments essentiels de l’eau, mais en conservant à l’arrivée la même composition physique, toujours H2O. La création de mini groupes particuliers provoque ainsi naturellement une concentration en oxygène allant de 14 à 26 mg/litre. Le taux d’O2 de 26 mg/litre étant la concentration la plus élevée possible pour maintenir un taux constant et stable.

3. LES ETUDES CLINIQUES

Régulièrement, et de plus en plus fréquemment, nous entendons parler de produits thérapeutiques ou de procédés se disant spéciaux ou « miraculeux ».

Certains de ces produits connaissent un certain succès, cependant, ces succès existent surtout dans des régions où il y a peu d’informations sur la santé.

Indépendamment de leur éventuelle efficacité thérapeutique, la plupart de ces produits miraculeux n’ont pas passé le cap de la validation scientifique.

Ce fût longtemps le cas pour les eaux enrichies en oxygène. Des dizaines d’eaux enrichies en oxygène ont été inventées, mais aucune n’a pu apporter de résultat scientifiquement valide en termes de bénéfices pour la santé. La raison principale tient à leur procédé de fabrication basé sur l’injection forcée d’oxygène dans l’eau, un peu comme on produit de l’eau gazeuse ou du soda en injectant du CO2 dans de l’eau.

La technologie KAQUN est différente. Le procédé de fabrication ne consiste pas à injecter de force de l’oxygène dans de l’eau. KAQUN est une nouvelle technologie qui agit sur la relation oxygène/hydrogène et qui permet de libérer l’oxygène naturellement présent dans l’eau.

Cette technologie garantit ainsi un maintien à long terme d’un haut niveau d’oxygène dans l’eau, c’est ce qui permet des résultats probants. De plus, les procédés KAQUN ont fait l’objet de nombreuses études scientifiques. Elles ont toutes été faites dans des Instituts Nationaux accrédités pour cela. Certaines des plus hautes instances scientifiques ont produit des études sur l’eau KAQUN, dont la plus haute, l’Académie Nationale des Sciences.

»» Produits

»» Etudes cliniques

»» Télécharger les études

»» Bases scientifiques