Grégoire JAUVAIS

Témoignage d'un pionnier de la Naturopathie


Le Professeur Grégoire JAUVAIS fût pendant 30 ans le bras droit du Professeur Pierre-Valentin MARCHESSEAU Fondateur de la Naturopathie en France. Grégoire JAUVAIS est un pédagogue dans l’âme, auteur de + de 40 ouvrages sur la santé, et comme il aime préciser « Je ne fais pas de la littérature, mais de la pédagogie ». La pédagogie a pour but d’être utile et de provoquer de nouvelles et salutaires prises de conscience et de nouveaux comportements.

Dans son ouvrage « TRAITE DE SANTE et de LONGEVITE ACTIVE par l’équilibre acido-basique », Grégoire JAUVAIS précise les aspects fondamentaux de la santé naturelle, et de son inverse, la maladie et la sénescence. Dans cet ouvrage, Grégoire JAUVAIS expose les pratiques de santé qu’il utilise lui-même pour inverser les processus de vieillissement et donc de maladie. Pour avoir échangé à quelques reprises avec Grégoire JAUVAIS, je peux affirmer qu’à 84 ans, son cerveau pétille comme s’il avait 20 ans, totalement orienté vers l’avenir, la recherche, l’innovation. L’état de curiosité étant certainement le meilleur indicateur de l’état de santé du cerveau, avec l’humour et l’amour.

Dans ce livre, le Professeur JAUVAIS présente avec rigueur et détail les causes de la maladie et de la sénescence. L’une des solutions proposées est l’oxygénation, dont l’eau KAQUN à haute teneur en oxygène. 

Vous trouverez ci-dessous quelques extraits du livre de Grégoire JAUVAIS.

L’oxygène nettoie, désulfate le pôle positif de nos atomes cellulaires qui tend à sulfater comme le pôle positif d’une batterie d’automobile ce qui coupe le contact électrique et arrête le fonctionnement du moteur. Sans cette « désulfatation » permanente par l’oxygène sanguin, nos électrons satellites et nucléaires constituant nos atomes cellulaires ne peuvent plus échanger des informations vitales, ce qui entraîne la mort de nos cellules. Retenez que l’appauvrissement de notre organisme en oxygène entraîne un encrassement humuro-cellulaire (TSLpp) et conséquemment un affaiblissement de nos défenses immunitaires.
Voilà pourquoi certains naturopathes et autres thérapeutes préconisent notamment l’ingestion d’eau oxygénée.

Nous sommes tous des sous-oxygénés du fait de la diminution de la quantité d’oxygène fournie par les végétaux, à cause de leur destruction sur toute la Planète. 70% de l’oxygène que nous consommons provient normalement du plancton marin. Mais la pollution des océans entraîne la destruction du plancton marin, d’où la carence en O2 de l’air que nous respirons et d’où la nécessité de boire de l’eau oxygénée, et ce d’autant plus que l’on est sédentaire et que l’on vit dans de grandes cités concentrationnaires, hyper-polluées, très sous-oxygénées. L’hypoxie cellulaire est le problème crucial est central de l’activité cellulaire parce que c’est l’oxygène qui dépollue la cellule et tue les cellules cancérosées qui ne peuvent vivre qu’en anaérobie (sans oxygène).

L’eau enrichie en O2 ne s’attaque pas à une maladie particulière. Elle permet seulement à l’organisme de faire lui-même une meilleure homéostasie, donc une meilleure assimilation des nutriments ingérés et une meilleure élimination des poisons métaboliques, qui tendent à stagner dans son sang, dans la lymphe, dans ses fluides lacunaires, dans ses cellules et dans ses organes.
Et c’est l’épuration interne, humoro-cellulaire, l’hygiène vitale, des profondeurs, qui permet la libre expressivité de la force vitale intrinsèque, homéostasique, guériseuse, donc l’auto-guérison, quelle que soit la maladie diagnostiquée.

Or, plus l’organisme se dévitalise et s’encrasse et plus il s’asphyxie. Et plus il s’asphyxie par manque d’O2 et de nutriments et plus il s’intoxique avec ses propres résidus métaboliques se plongeant, ainsi, progressivement, dans une hypoxie chronique, cause de dégénérescence et/ou d’inflammations.

Parmi les eaux oxygénées à boire, il en est une qui a retenu tout particulièrement notre attention. C’est l’eau KAQUN, une eau apparemment normale, mais contenant 18 à 25 mg par litre d’oxygène biodisponible et stable dans les conditions normales de conservation, une eau qui a l’avantage d’être légèrement alcaline avec un Ph de 7.1 à 7.5.

Bien entendu, il ne s’agit pas, ici, d’eau oxygénée pharmaceutique, que l’on utilise habituellement pour désinfecter les plaies, mais d’une eau à boire enrichie en oxygène assimilable par un procédé spécial.

De nos jours, il est prouvé que l’oxygène est indispensable à la vie biologique et que toutes nos maladies, chroniques et dégénératives (et même le cancer) se développent lors d’une carence ou d’une absence d’oxygène.

Etant donné que l’eau organique arrose toutes nos cellules, l’O2 véhiculé par l’eau KAQUN joue alors un rôle biologique essentiel de vitalisation, de santé, donc de prévention et de curation des maladies. L’oxygénation hydrique étant une branche fondamentale de la Naturopathie.

Conférence du Professeur Grégoire JAUVAIS à ANGLET en février 2015